Amenmeryt - Accueil

Amenmeryt – Grammaire 2

  la déesse Maât

Grammaire (2) : l'adjectif ; les nombres et les dates

Sommaire

Des info-bulles donnent le n° Gardiner pour les signes isolés (voir l'index des signes pour plus d'information) et le détail des signes pour le vocabulaire.


L'adjectif

Signes

Nouveaux signes
D60wab ou déterminatif : pur, propre (jambe surmonté d'un vase d'où coule de l'eau)
N35Amw ou déterminatif : eau, liquide, actions en rapport avec les liquides (trois filets d'eau)
N41Hm ou Hmt (citerne ou sexe féminin)
U36Hm (pilon)
D45Dsr ou déterminatif : sacré, consacré (bras fléchi tenant un sceptre)

Rappel : ne pas confondre les oiseaux suivants.

A (G1)A (vautour percnoptère, tête plate et bec légèrement crochu)
w (G43)w (poussin de caille, sans queue)
wr (G36)wr (hirondelle, avec une queue en triangle)
dét. mauvais (G37)déterminatif de ce qui est petit, mauvais (moineau, avec une queue arrondie)

Vocabulaire

Substantifs
Aw (F40) + t (X1) + ib (F34) variante Aw (F40) + w (G43) + t (X1) + ib (F34) + trait (Z1)Awt-ib = joie
(Aw + t + ib OU Aw + w + t + ib + trait des idéogrammes)
wAs (S40)wAs = puissance, pouvoir
(wAs)
Hm (U36)homme (A1)Hm = esclave (ici au masculin)
(Hm + homme assis)
Hm (N41) + t (X1) + femme (B1)Hmt = femme, épouse
(Hm + t + femme assise)
s (S29) + n (N35) + b (D58) + abstrait (Y1)snb = santé
(s + n + b + dét. abstrait)
q (N29)+ r (D21) + s (O34) + t (X1) + sarcophage (Q6)qrst = enterrement
(q + r + s + t + dét. sarcophage)
Dd (R11) + t (X1) variante Dd (R11)Ddt = stabilité
(Dd + t OU Dd)

Adjectifs
aA (O29) + a (D36) + A (G1) + dét. abstrait (Y1) variante O29 variante O29VaA = grand
(aA + a + A + dét. abstrait OU aA horizontal ou vertical)
wab (D60)dét. eau (N35a)wab = pur
(wab + dét. eau)
wr (G36)
r (D21)
wr = grand
(wr + r)
nfr (F35) + f (I9) + r (D21) variante nfr (F35)nfr = parfait, beau, bon
(nfr + f + r OU nfr)
X (F32) + s (O34) + dét. mauvais (G37)Xs = faible, humble, vil (pour les ennemis, les esclaves)
(X + s + dét. mauvais)
D (I10) + s (S29) + r (D21) + Dsr (D45) variante Dsr (D45)Dsr = sacré
(D + s + r + dét. sacré OU Dsr)

L'adjectif épithète

L'adjectif épithète se place après le nom et s'accorde en genre et en nombre.

Masculin

Pas de terminaison

exemples

nTr (R8) nfr (F35) nTr nfr = le dieu parfait, le dieu bon (épithète royale)

pr (O1)
aA (O29) pr aA = La Grande Maison, c'est-à-dire le palais du roi, qui finit par désigner le roi lui-même à partir du Nouvel Empire et est à l'origine du mot "Pharaon".
Remarque : contrairement à l'usage moderne du mot "pharaon" ("les grands pharaons" etc.), Perâa désigne le roi régnant et non l'ensemble des rois égyptiens. C'est un peu le même principe que "La Maison Blanche" de nos jours.

nb (V30) + tA (N16) + Dsr (D45) + dét. désert (N25) nb tA Dsr = seigneur de la terre sacrée (= la nécropole) (épithète divine)
Remarque : le déterminatif vaut pour l'ensemble de l'expression "terre sacrée".

Féminin

Terminé par – t t (X1)

Remarque : attention, la terminaison du féminin n'est pas toujours écrite pour l'adjectif.

exemples

wr (G36)
r (D21) wr = grand
au féminin : wr (G36) + r (D21) + t (X1) wrt = grande

sw (M23) + Hm (N41) + t (X1) + wr (G36) + r (D21) + t (X1)Hmt nsw wrt = la grande épouse royale (mot à mot : l'épouse du roi grande)
Remarque : nsw (= roi) passe en 1re position dans l'écriture (voir aussi l'explication sur l'antéposition honorifique dans les noms propres).

q (N29)+ r (D21) + s (O34) + t (X1) + sarcophage (Q6)nfr (F35) + f (I9) + r (D21) + t (X1)qrst nfrt = bel enterrement (avoir un bel enterrement était un souhait très fréquent chez les Egyptiens)

Pluriel

Remarque : attention, la terminaison du pluriel n'est pas toujours écrite pour l'adjectif, surtout au féminin.

exemples

bA (G29) + k (V31) + w (G43) + homme (A1) + 3 traits (Z2)nfr (F35) + f (I9) + r (D21)3 traits (Z3)
bAkw nfrw = les bons serviteurs

bA (G29) + k (V31) + t (X1) + w (G43) + femme (B1) + 3 traits (Z2)nfr (F35) + f (I9) + r (D21) + t (X1)3 traits (Z3) mais plus souvent : bA (G29) + k (V31) + t (X1) + w (G43) + femme (B1) + 3 traits (Z2)nfr (F35) + f (I9) + r (D21) + t (X1)
bAkwt nfrwt = les bonnes servantes

wAwt (N31) triplénfr (F35) + f (I9) + r (D21) + t (X1)
wAwt nfr(w)t = les beaux chemins


Oupouaout

Exercices    Exercice forum OG

Passer à la 2e partie de la leçon : Chaque, tout (nb)


Chaque, tout (nb)

Le mot nb nb (V30) placé après un nom signifie "chaque", "tout" et s'accorde comme un adjectif mais les terminaisons ne sont pas toujours écrites (surtout au pluriel).

exemples

bA (G29) + k (V31) + déterminatif homme (A1)nb (V30)bAk nb= chaque serviteur
bA (G29) + k (V31) + t (X1) + déterminatif femme (B1)nb (V30) + t (X1)bAkt nbt= chaque servante
bA (G29) + k (V31) + w (G43) + homme (A1) + 3 traits (Z2)nb (V30) + 3 traits (Z2)bAkw nbw= tous les serviteurs
bA (G29) + k (V31) + t (X1) + w (G43) + femme (B1) + 3 traits (Z2)nb (V30) + t (X1)bAkwt nb(w)t= toutes les servantes

Quelques exemples (terminaisons non marquées) provenant du linteau de Sésostris III dans les énumérations de ce que le dieu accorde au roi :


Autres exemples


Oupouaout

Exercices

Passer à la leçon suivante : La titulature royale


Les nombres cardinaux et ordinaux

Les nombres cardinaux

On a déjà vu, dans la leçon sur l'écriture des nombres, les noms des nombres correspondant à des puissances de 10 (voir la dernière colonne du tableau).
J'ajouterai ici les noms des chiffres les plus fréquents :

Exemples de mots dérivés

s (S29) + mr (U23) + wa (T21) + t (X1) + trait (Z1)smr wat(y) = ami unique (titre de courtisan) (le nom de relation en -y sera vu dans une prochaine leçon)

s (S29) + mr (U23) + wa (T21) + t (X1) + trait (Z1)
Détail de la stèle de Khnoumhotep
5e dyn., Saqqarah
(British Museum, Londres)

8 traits (Z1) + n (N35) + nw (W24) + w (Z7) + dét. ville (O49) ; 8 traits + n (N35) + nw (W24) + w (G43) + dét. ville (O49) Xmnw = ville d'Hermopolis (mot à mot : Les 8, qui fait référence à l'ogdoade divine)

8 traits (Z1) + nw (W24) + dét. ville (O49)
Détail de l'obélisque de Nectanébo II
30e dyn.
(British Museum, Londres)

psD (N9) + t (X1) + dét. dieux (R8x3)psDt = ennéade (ensemble de 9 dieux)

Les nombres ordinaux

tranchesigne utilisétranslittération(ce que le signe représente)
Premiertp (T8) ; T8Atp(y)poignard
De 2e à 9echiffre + nw (W24)(chiffre)-nwvase
A partir de 10emH (V22) + nombremh-(nombre)fouet

Exemples

Z1sZ1snw (W24) 2-nw = deuxième

nTr (R8) Hm (U36) tpy (T8)n (N35)I (M17) + mn (Y5) + n (N35) Hm-nTr tp(y) n imn = premier prophète d'Amon, grand prêtre d'Amon

Remarque : U36 Hm peut désigner selon le contexte


Les dates

Signes

Nouveaux signes
N12 ; N11Abd (croissant de lune)
(autre lecture iAH, voir les noms royaux)
M8Ax, Axt (fourré de papyrus)
M4rnp, rnpt, HAt(-sp) (branche de palmier à encoche)
O50sp (aire de battage)

Les divisions de l'année

L'année égyptienne (rnp (M4) + t (X1) + trait (Z1) rnpt) comprenait 365 jours et était divisée en 3 saisons.
Ces saisons comprenaient 4 mois (Abd (N11) + dét. temps (N14) + d (D46) + dét. temps (N5) Abd) de 30 jours.
On rajoutait 5 jours dits "épagomènes" à la fin de l'année pour faire 365 jours.

Les noms des saisons sont les suivants :

Axt (M8) + x (Aa1) + t (X1)Axt = akhetsaison de l'inondation
mi-juillet à mi-novembre
pr (O1) + r (D21) + t (X1) + dét. temps (N5)prt = péretl'hiver, mot à mot : de la sortie (des plantes)
mi-novembre à mi-mars
S (N37) + mw (N35a) + dét. temps (N5)Smw = chémousaison de la moisson, mot à mot : qui devient chaud
mi-mars à mi-juillet

Le jour (h (O4) + r (D21) + w (G43) + dét. temps (N5) hrw) était divisé en 24h (wn + n (N35) + nw (W24) + t (X1) + dét. temps (N14) + dét. temps (N5) wnwt = heure).

On sait que les ouvriers qui construisaient les tombes de la Vallée des rois travaillaient environ 8 heures par jour (d'après l'utilisation des mèches de lampe). Ils avaient des semaines de 10 jours, avec des "week-ends" et des fêtes chômées.

L'écriture de la date

Les Égyptiens dataient par rapport au roi régnant, le système repartant à zéro à chaque nouveau souverain.

Le vocabulaire utilisé dans l'écriture de la date est un peu particulier :

HAt (M4) + t (X1) + sp (O50)HAt-sp = an (de règne)
N11 ; N12Abd = mois
N5sw = jour

Les dates s'écrivent selon le schéma suivant :

l'an N, xième mois de la saison X, jour J, sous la Majesté de ... (titulature du roi)

(L'expression "sous la Majesté de" sera vue dans une leçon à venir sur les prépositions. Pour la titulature royale, voir la leçon correspondante.)

l'an NHAt (M4) + t (X1) + sp (O50) HAt-sp + ordinal généralement écrit en simple chiffres
xième mois de la saison XN11 Abd + ordinal (tpy, 2-nw, 3-nw, 4-nw) souvent abrégé en chiffre (+ n qui peut être omis) + le nom de la saison
jour JN5 sw + ordinal généralement écrit en simples chiffres

Exemple 1

extrait stèle de Méry
Détail de la stèle de Méry
(Musée du Louvre)

Transcription : date Méry

HAt-sp 9 Abd 2 n Axt sw 20 = an 9, 2e mois de (la saison) akhet, jour 20

Exemple 2

stèle Sérapéum N405
Stèle du Sérapéum
(Musée du Louvre, N 405)

Stèle commémorant l'enterrement du taureau Apis.

Ce genre de stèle donne les dates principales de la vie du taureau (enterrement, mort, naissance, intronisation) et récapitule sa durée de vie à la fin.

On voit bien la différence entre le vocabulaire utilisé pour les dates (HAt-sp, sw) et celui utilisé pour la durée (rnpt, hrw). Ici la vie du taureau s'est déroulée sous 3 rois différents, donc avec 3 références de datation différentes, alors que la vie du taureau est calculée comme un tout.



Oupouaout

Quiz de la partie sur l'adjectif et les nombres

Vous pouvez maintenant aborder la partie suivante : les prépositions…

Pour toute question ou remarque sur le site et son contenu : envoyer un message à Amenmeryt ou remplir le formulaire

Dernière mise à jour de la page le 13/01/16